Page d'accueil
La ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) de l'Ardillais

La ZAC (Zone d'Aménagement Concerté) de l'Ardillais

Situé au contact du bourg de Boussay, côté ouest, le site de l'Ardillais s'étend sur 12,7 ha. Bordé par la rue des Tisserands au sud, la voie ferrée au nord, et le chemin des Grand' Cordes, il est traversé par la voie romaine et le chemin des Cinq René.
Le site est principalement occupé par des terres cultivées, quelques jardins et une parcelle boisée en partie sud. Des haies subsistent et produisent un paysage ouvert avec d'assez longues portées visuelles.

Le contexte de l'opération

Par délibération en date du 22 février 2008, le conseil municipal avait créé la Zone d'Aménagement Concerté (ZAC) Ouest, dénommée la ZAC de l'Ardillais. L'objectif de cette opération était de faciliter le développement urbain de la commune pour proposer des solutions adaptées aux Boussirons et aux ménages désireux de s'installer dans la commune.

De nouveaux éléments et des évolutions administratives sont apparus entre-temps :

* La présence d'une zone humide révélée lors des études opérationnelles remettant en cause les orientations d'aménagement et le périmètre de la ZAC.

* Les services de l'État qui n'autorisent pas la réalisation d'un bassin de rétention en zone agricole et soulignent la qualité des sols des terrains au nord de la voie romaine, modifiant ainsi le phasage de l'opération prévu initialement.

* Le Schéma de Cohérence Territoriale (SCoT), qui impose désormais une rationalisation de l'utilisation du foncier, nécessite de modifier le programme prévisionnel des constructions.

* Enfin, les difficultés rencontrées par le marché de l'habitat depuis 2008 imposent la prudence dans le choix des types d'habitat (programme prévisionnel des constructions).

Ces évolutions ayant rendu nécessaire la modification de la ZAC, les études ont repris en 2014. Pour les mener à bien, la commune s'est entourée d'une assistance à maitrise d'ouvrage, SIAM CONSEIL, qui coordonne les interventions du bureau d'études en ingénierie SETUR et du bureau d'études environnement AMENAGEMENT PIERRES ET EAU.

La modification du dossier de création de la ZAC ainsi que le dossier de réalisation ont été approuvés par le conseil municipal lors de sa réunion du 10 décembre 2015.

ZAC de lArdillais 1

Des objectifs d'aménagement durable

La conception du projet d'aménagement est fondée sur les éléments suivants :

* donner la priorité aux déplacements doux (piétons et cycles) avec, notamment, une liaison centrale directe entre la gare SNCF et le complexe sportif, au travers de la ZAC : c'est la coulée verte,

* réussir l'insertion du nouveau quartier dans le bourg,

* maîtriser le développement urbain : la configuration en îlots permet une réalisation par phases en fonction du rythme de développement propre à la commune de Boussay,

* préserver l'environnement (limitation de la consommation d'énergie, de foncier, préservation de

Périmètre de la ZAC modifié la biodiversité…).

Les principales caractéristiques du projet

Ce nouveau quartier permettra d'accueillir, à terme, 190 à 215 logements environ dont :

* environ 10 % de logements sociaux, en maisons individuelles groupées,

* environ 20 à 30% de logements destinés à la primo-accession, en maisons individuelles groupées ou en terrains libres de constructeur,

* le reste est destiné à l'accession à la propriété en terrain libre de constructeur.

Il est structuré autour d'une coulée verte centrale, accueillant les déplacements piétons et cyclistes, et d'espaces verts de proximité (voir la perspective d'ambiance).

Le déroulement de l'opération

La ZAC de l'Ardillais sera réalisée en 3 à 5 phases de travaux. Le phasage et le plan de découpage parcellaire sont encore indicatifs et seront précisés lors des études de maîtrise d'oeuvre relatives à chaque phase.

La première phase est localisée au sud de la ZAC, permettant de traiter l'entrée de bourg par la rue des Tisserands (voir les perspectives d'ambiance. Selon son ampleur, elle sera réalisée en une ou deux tranches de travaux pour créer les deux ouvrages de gestion des eaux pluviales. Cette première phase comprend également l'aménagement du square situé à l'interface de la ZAC avec le bourg, face au cimetière, ainsi que toute l'amenée des voiries et réseaux divers nécessaires à la viabilisation des terrains. Elle comprendra environ 40 lots, pour une mise à disposition envisagée en 2017.

Diaporama